Rechercher

Partir faire le tour du monde ça fait quoi ?

Que ressent-on lorsque l'on quitte notre routine pour une durée indéterminée ? Lorsque l'on n'a aucune idée de la vie qui nous attend, ni demain ni dans un mois. Dans cet article nous vous décrivons notre ressenti au début de cette aventure.


Du réveil au départ

Au réveil tout semble normal. Étrangement il n'y a pas d’excitation particulière, nous nous levons et réalisons la routine habituelle, petit-déjeuner, douche, brossage de dents. Nous prenons notre temps, profitant de ces derniers instants avec notre famille dans notre maison. Nous ne réalisons pas encore ce qui se passe et nous le savons. Au moment de dire au revoir à nos familles, il y a de l'émotion certes, mais pas autant que nous nous l'étions imaginés.

“Même le plus grand des voyages commence par un premier pas." - Lao Tseu

Rapidement nous nous retrouvons à lever le pouce au bord de la route. Après quelques minutes d'attente, notre premier automobiliste nous embarque. Ça y est nous quittons Pau, c'est le début de l'aventure, de notre aventure. Nous nous sentons bien, confiants et sereins.


Une douce sensation de liberté

Ce sentiment de liberté nous a pris pour la première fois alors que nous déjeunions sur la plage de Biarritz. Nous avions à peine fait une centaine de kilomètres que nous décidions de nous arrêter pour profiter de la plage. À ce moment-là, il y avait très peu de chances que nous soyons au Portugal avant la fin de la journée mais ça n'importait que peu. Nous n'étions attendus par personne nulle part. Nous étions exactement là où nous devions être, et de le savoir nous donnait une sensation de liberté incroyable comme si nous venions d'être délestés d'un poids invisible.

Par chance, nous sommes tout de même parvenus à atteindre le Portugal grâce à Bruno, un Portugais qui vivait dans son van et revenait au Portugal après un séjour en Norvège. Depuis lors, nous nous sentons libres et apaisés, libres de ne pas savoir ce qui va se passer dans les prochaines heures mais aussi apaisés de n'avoir aucunes contraintes. Nous sommes heureux de pouvoir vivre des choses simples.

"Warm feet, happy man" - Bruno

Un bon présage pour la suite

Notre vie à Porto a été rythmée de quelques rencontres très agréables. Après deux jours de visites, nous décidons de quitter cette ville à l'ambiance chaleureuse et accueillante pour descendre la côte portugaise avec deux charmantes québécoises rencontrées la veille.

45 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now