Rechercher

Méthode de voyage intérieur : Comment savoir ce que l'on VEUT faire de sa vie ?

Mis à jour : janv. 22

Ici à la différence d'un conseiller d'orientation, nous n'allons pas vous dire ce que vous devriez faire ou ce pour quoi "vous êtes fait". En revanche, nous allons vous donner une méthode pour trouver par vous-même ce que vous avez envie de faire (si vous ne le savez pas déjà évidemment). Cette méthode a marché pour nous, pourquoi pas pour vous ? Alors, on y va ?

Introduction :

Il est 7h du matin, vous vous levez, c'est lundi, et voilà encore une semaine de travail qui démarre. Avant même d'arriver là-bas, vous rêvez déjà du week-end suivant. Vous aimez bien ce que vous faites, ça ne vous dérange pas, mais ça ne vous enchante pas non plus. Vous n'allez《pas faire ça toute votre vie》. Mais alors qu'est-ce que vous ferez le reste du temps ? Un autre travail qui vous plaît moyennement ? Ou quelque chose qui vous plaît vraiment ? On ne va pas se mentir, vous voulez un travail qui vous plaît et cet article est fait pour ça.

Qui sommes-nous ?

Tout d'abord, laissez-nous nous présenter, nous sommes Corentin et Robin, diplômé d'ingénierie en informatique pour le premier et diplômé en contrôle de gestion pour le second. Actuellement, Coco est photographe et réalisateur et Robin est digital marketer et naturaliste. Avant de partir pour notre tour du monde, nous étions tous deux perdus. Nous venions de finir nos études mais nous savions que nous n'avions aucune envie de travailler dans ce domaine toute notre vie. Nous avons alors monté ce projet de tour du monde avec une école et nous avons levé des fonds pour le départ.

Lorsque l'on part pour un long voyage, c'est souvent parce qu'on ressent un besoin important, quasi-vital de partir. Certains savent pourquoi ils s'en vont, d'autres pensent le savoir, et d'autres encore le découvrent en chemin.

Quelques mois plus tard, nous n'avons jamais autant travaillé de toute notre vie, mais, paradoxalement, nous n'avons jamais l'impression de bosser et nous n'échangerions notre quotidien pour rien au monde. Pour bien comprendre les raisons qui nous ont fait partir, il faut remonter à notre enfance. Enfant, chacun de nous a un rêve, une idée de ce qu'il a envie de faire de son futur. Mais bien souvent, nous finissons par faire un métier qui en est loin. Petit, Coco voulait être cinéaste et Robin naturaliste. Mais au fur et à mesure de notre apprentissage, nous nous sommes tous deux dirigés vers les domaines où nous étions bons à l'école plutôt que ce dont nous rêvions plus jeunes. Avant notre départ, c'était le point d'orgue de nos formations, nous allions rentrer dans la vie active, mais nous n'en avions pas envie. Alors nous sommes partis.


Notre expérience :

Dans ce projet de tour du monde (pour en savoir plus c'est par ICI ), nous nous sommes laissés un maximum de libertés de façon à pouvoir faire ce que nous voulions, pour pouvoir évoluer sans contraintes. Nous sommes alors partis vers le Sud au Portugal puis au Maroc. Quelques semaines plus tard, nous commençons à changer notre manière de voyager, nous avançons plus lentement, rencontrons davantage de personnes et nous nous habituons à ce nouveau mode de vie.

Puis, 2 mois plus tard, et nous voilà prêts à réaliser l'un des défis les plus durs de notre aventure : traverser l'Atlantique en voilier. ( lien vers la vidéo )

Après ces deux derniers mois, nous avons changé, nous avons évolué dans nos modes de pensée, mais rien ne saurait être comparable avec le changement produit par ces 20 jours sur l'océan. Au milieu de cette immense étendue d'eau débordante de vie, il n'y a aucun moyen de contact. Pas de réseaux, pas d'internet, les seules personnes avec qui l'on peut discuter se comptent sur les doigts d'une main. Mais dans la majorité de vos journées, vous êtes seuls. Seuls avec des entités que l'on a tendance à oublier tant elles font partie de nous : notre corps et notre esprit.

Ta deuxième vie commence le jour où tu te rends compte que tu n'en as qu'une.

Lors de ces périodes, vous vous mettez à réfléchir à tout : de votre vie professionnelle à votre vie affective en passant par votre vie sociale et votre comportement avec autrui. Vous redevenez ainsi le centre de votre monde pendant ces 20 jours. Et alors que les jours passent et que les pensées s'enchaînent, vous commencez à trouver des réponses, certaines agréables, d'autres moins, mais vous sentez que vous êtes fidèles à vous-même et ça fait un bien fou. Ces réponses finissent par devenir des évidences et vous finissez par penser à des projets, des envies... Vos projets et Vos envies. Une fois arrivés, vous avez compris l'importance de ce que vous venez de réaliser. Mais encore faut-il oser faire de ces projets une réalité.

Notre méthode :

Nous ne pouvons pas affirmer que ce qui a marché pour nous marchera pour vous, mais si, avec un peu de temps, vous pouvez changer votre vie pour le mieux alors ce n'est pas si cher payé. Mais après y avoir longuement réfléchi, voici les 5 ingrédients qu'il faudra réunir pour créer un cadre propice à ce voyage intérieur :

  1. Une déconnexion totale. Aujourd'hui, vous n'êtes pas sans savoir que nous vivons dans un monde ultra-connecté où nous sommes en permanence en contact avec nos amis, notre famille ou même des personnes que nous ne connaissons pas. Si bien que nous en avons oublié d'être en contact avec nous-mêmes et nos ressentis. De plus, avec internet, nous avons directement toutes les réponses à nos questions sur le bout de nos doigts, ce qui nous fait oublier de penser aux questions auxquelles nous seuls pouvons répondre.

  2. Se retrouver seul. Ce qui pourrait sembler être similaire avec le premier point est en effet bien différent. Nous ne vous disons pas d'être complètement seul mais bien d'être seul avec soi-même. Notamment pour ne pas subir les jugements des autres sur nos pensées. Nous cherchons à savoir ce que vous voulez, pas à savoir comment cela sera perçu. Il faut pouvoir s'isoler pour mieux se recentrer.

  3. Avoir un objectif. Il faut avoir un objectif "simple" pas trop demandant physiquement ou même mentalement. Avoir un objectif qui devient presque automatique, car sans objectif, on peut arriver à être improductif à tous les niveaux. De ce fait, vos pensées vont arriver d'elles-mêmes ainsi que les questions auxquelles vous ne preniez pas le temps de répondre.

  4. Au moins 10 jours d'affilée. Dans notre cas, le temps qu'il nous aura fallu pour appréhender l'objectif, pour le rendre automatique et pouvoir commencer à avoir des pensées intéressantes, aura été de 10 jours. Mais une durée plus importante, bien que compliquée psychologiquement, vous permettra de faire fonctionner votre créativité d'autant plus, en vous octroyant encore plus de liberté et de choix sur votre futur. Nous sommes sujets à de nombreuses barrières imposées par notre société ou par nous-mêmes pour s'adapter.

  5. Que ce projet vous sorte de l'ordinaire. Ce dernier point ne servira pas à tout le monde mais si, par exemple, vous êtes skipper et avez l'habitude de ce genre de voyage, cela ne sera pas utile car vous travaillerez comme vous l'aurez toujours fait. Ce ne serait pas pertinent pour vos réflexions concernant votre travail.

Quelques exemples qui, pour nous, peuvent remplir ces conditions :

  • Traversée de l'Atlantique (ou toute autre traversée maritime de plus de 10j).

  • Une marche dans le désert .

  • Toutes les GR (grandes randonnées) françaises.

  • Le chemin de St Jacques de Compostelle.

Après ce voyage. Une fois que l'on a réalisé ce que nous souhaitons faire de notre vie, encore faut-il le réaliser. S'il y a deux conseils que l'on peut vous donner c'est d'essayer et de ne jamais abandonner.

Il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves, et vous n'entendrez jamais personne qui a fait ce dont il était passionné dire qu'il a raté sa vie. Attention cependant, ce que nous disons n'a rien de scientifique, et se base uniquement sur notre ressenti ainsi que sur le ressenti d'autres personnes ayant fait un voyage similaire. Si vous avez des questions et des remarques pour améliorer cette méthode, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires où en nous contactant sur nos réseaux pour que nous puissions améliorer cet article !

Petite statistique pour terminer : 100% de ceux qui ont réussi ont essayé.

Merci d'avoir lu cet article, pour ne rien manquer de nos aventures vous pouvez nous suivre sur nos réseaux en cliquant ici. Si vous êtes intéressés pour des tirages photo vous pouvez nous contacter depuis ce lien ou à cette adresse mail : corentin@barrial.fr

N'hésitez pas à venir faire un tour sur le site de photos de Coco.

254 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now