Rechercher

Lorsque j'ai réalisé que j'étais parti...

10 jours. C'est le temps qu'il m'aura fallu pour comprendre que j'étais parti et pour réaliser l'ampleur de l'aventure qui m'attendait.

Coucher de soleil sur une plage de Sagres

Comme un air de vacances :

Au départ nous n'avions aucune idée de ce qui nous attendait. Alors nous sommes partis comme nous avions l'habitude de partir, comme pour des vacances. Les premiers jours nous profitons à fond de l'excitation et de l'ambiance du Portugal. Rapidement nous rencontrons deux canadiennes avec qui nous nous lions d'amitié lors d'une dégustation de Porto.

C'est pour ce genre de rencontre que nous sommes partis, ce genre de moment ou le hasard nous mène à une croisée des chemins si surprenante et si spéciale. Nous avons donc décidé de suivre nos deux amies qui passaient une dizaine de jours en vacances dans le sud de l'Europe.


Pendant les premiers jours de notre aventure, les superbes paysages et l'ambiance délirante des villes du Portugal telles que Lisbonne ou Lagos rythment nos journées. Nous sommes ébahis par presque tout ce que nous voyons et vivons de merveilleux moments. Nous sommes en vacances, nous en avions vraiment besoin. Les derniers mois ont été chargés en préparatifs et nous avions besoin de décompresser. Sur ce point le Portugal nous a aidé avec brio. Mais nous ne pouvons pas vivre toute notre vie comme des vacances ou du moins ce n'est pas ce que nous cherchions avec ce projet.


Le déclic :

Nous sommes le 24 Septembre sur une plage non loin de Lagos. Plus tôt dans la matinée nous disions au revoir à nos deux amies québécoises. Nous venons de marcher une dizaine de kilomètres avec nos sacs sur le dos et nous nous affalons sur le sable chaud. Le silence règne, nous sommes chacun dans notre bulle.


Je pense à ces jours qui viennent de passer et à nos amies qui viennent de partir. Bientôt elles seront chez elles. Et moi ? Quand vais-je rentrer chez moi ? Où est mon chez moi ? Je ne sais pas. Peut-être que je n'en ai pas ou juste plus. En réalité je suis ici chez moi, sur cette plage avec mon sac à dos contenant toute ma vie. Je suis parti et maintenant je suis chez moi où bon me semble. 2 ans de voyage. Ce chiffre me paraît vertigineux désormais mais au moins je me sens libre. Libre de quitter un endroit dans lequel je ne me sens pas bien et libre de m'installer dans un endroit qui me sied.


Je suis chez moi partout et nulle part à la fois. C'est une étrange sensation. Effrayante mais à la fois très agréable, alors tranquillement sur la plage je m'endors car pour l'instant, je suis ici chez moi.





36 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now